La faucheuse est un magnifique conte philosophique sous couvert de saga Young Adult de science-fiction. Je vous le conseille en attendant la suite de RéValité.

La faucheuse, de quoi ça parle ?

L’humanité est devenue immortelle, une IA bienveillante gère la vie de chaque individu et la planète. Elle réconforte, conseille, soigne et ressuscite chaque être humain tout en lui laissant son libre-arbitre. La seule chose sur laquelle elle n’a aucun pouvoir est la mort définitive. Ce rôle est réservé à une communauté, les faucheurs, qui régule la population. Nous suivons les aventures de deux nouvelles recrues apprentis faucheurs qui devront apprendre à tuer avec bienveillance… ou pas.

Pour quoi le lire

  • Une histoire de science-fiction originale avec une belle ouverture d’esprit.
  • L’aspect philosophique : la place de la mort dans la vie, la religion, le fanatisme, le libre arbitre, la soif de pouvoir, l’imperfection de l’être humain… Sans jugement ou parti pris
  • Une panoplie de personnages très bien construits et profonds.
  • Une intrigue menée de main de maître : du suspense, des rebondissements, des retournements de situations… L’auteur n’épargne rien à ses héros jusqu’à la fin.
  • La prise en compte de la vie animale.

À savoir

Le dernier tome m’a un peu déstabilisé au début par sa chronologie non linéaire.

J’ai lu cette série en même temps que mon fils de 14 ans. Ça a engendré de belles discussions et réflexions 🙂

Si vous aussi vous voulez vous plonger dans cette série, cliquez sur la couverture de votre choix :