Accueil » Les personnages de RéValité

Les personnages de RéValité

Avec quel personnage de RéValité souhaitez-vous faire connaissance ?

Portrait d'Adélaïde
Adélaïde, veuve acariâtre en fauteuil roulant
Portrait de Blaise
Blaise, ancien flic ripou, Don Juan
Portrait de Nickolaus
Nickolaus, malfaiteur charismatique
Portrait d'Alliocha
Alliocha, SDF et gitan
Portrait de Durieux
M Durieux, pharmacien pas très net
Portrait de Noor
Noor, métisse afro-asiatique, DJ, joue de la harpe
Portrait de Béa
Béa, esthéticienne, violoncelliste, poupée sur pile
Portrait de Ïéléna
Ïéléna, guérisseuse serbe à la plastique de rêve
Portrait du Doc
Docteur O’Sullivan, spécialiste en neuroscience, aveugle
Portrait d'Adélaïde

Adélaïde CHAPLIN

Vieille veuve amère et hargneuse. Elle est en fauteuil roulant et née en Allemagne juste après la seconde guerre mondiale.

La petite vieille qui me fait face dans la pénombre est aussi décrépie que son appartement. Elle est complètement fripée et n’a que le cuir sur les os ; elle a la peau tannée des gens qui ont passé leur vie au soleil. Ses cheveux gris sont ramenés en un chignon sévère et ses lèvres pincées en une moue amère. Avachie dans son fauteuil roulant, elle confond la compassion qu’elle lit dans mon regard avec de la pitié et crache un « ce n’est pas trop tôt » acariâtre.

Portrait d'Alliocha

Alliocha BOUGLIONE

SDF, gitan, propriétaire de Bouba. Il mesure 2m13, a les cheveux longs et porte la barbe.

Ses yeux ont la couleur du caramel au beurre salé. Les rayons de soleil révèlent des reflets mordorés dans ses longs cheveux châtains tandis que sa peau basanée prend une teinte cuivrée.

Portrait de Béa

Béa

Esthéticienne pleine d’énergie qui n’a pas sa langue dans sa poche. Elle joue du violoncelle et a un tatouage de clé de sol derrière l’oreille.

Petite et menue, une coupe pixie, de grands yeux bleus pétillants qui lui dévorent le visage ; elle me fait penser à une poupée en porcelaine de boucle d’or à qui l’on aurait tondu ses anglaises. Cette apparente fragilité est démentie par le dynamisme qu’elle dégage.

Portrait de Blaise

Blaise MORENO

Ancien flic, ancien ripou, c’est un serial lover.

De taille légèrement supérieure à la moyenne. Brun ténébreux aux yeux sombres. Les cheveux courts et bien coiffés. Un bronzage parfait. Une musculature à se damner moulée dans un jean de grande marque et un t-shirt col V prêt du corps. Il était évident qu’il prenait soin de sa personne et de son apparence.

Portrait de Durieux

M. DURIEUX

Pharmacien imbu de sa personne.

Petits yeux enfoncés derrière des lunettes demi-cerclées inversées, nez bourbonien, menton légèrement fuyant, front dégarni et cheveux grisonnants lui donnent, à première vue, un physique sérieux et rassurant. Mais plus il se rapproche, plus je lui trouve un air chafouin. Sa poignée de main molle n’arrange rien.

Portrait de Ïéléna

Ïéléna BABIĆ

Magnifique jeune femme à la plastique de rêve. Elle est originaire de Serbie et est guérisseuse.

Une superbe créature à la beauté androgyne, mais glaciale. Ses cheveux noirs bleutés encadrent d’un carré parfait un visage pâle aux traits fins et font ressortir ses yeux de chat à la clarté exceptionnelle.

Portrait de Nickolaus

M. NICKOLAUS

Magnat quinquagénaire charismatique. Il est à la tête d’une association de malfaiteur.

Une crinière poivre et sel assumée, une barbe ducktail, une coupe pompadour, une démarche assurée et une allure distinguée lui confèrent un charme viril et magnétique. Il devait avoir un terrain propice à la base, mais il porte sa maturité de façon admirable et sait la transformer en atout séduction.

Portrait de Noor

Noor

Belle métisse afro-asiatique, réservée et très gracieuse. Elle joue de la harpe. DJ à ses heures.

Une sublime créature exotique, beaucoup plus posée, à la luxuriante chevelure noir de jais et à la peau dorée.

Portrait du Doc

Docteur O’SULLIVAN

Spécialiste des neurosciences, froid et hautain. il est aussi aveugle.

Grand et élancé, ses épais cheveux blond foncé forment une touffe dense sur son crâne qui a clairement besoin d’un bon élagage. Rasé de près ; en costard-cravate à la coupe basique mais impeccable ; des lunettes aviateur à effet miroir et des mocassins en cuir assortis à sa ceinture complètent son look très classique. Si je ne savais pas que c’est un goujat, je le trouverais charmant. Pas beau, non. Une cicatrice sur l’arcade sourcilière gauche isole l’extrémité extérieure de son sourcil, donnant l’impression qu’il flotte au-dessus des lunettes. Un nez légèrement dévié laisse supposer une ancienne fracture. Une lèvre inférieure un peu plus pleine d’un côté que de l’autre dessine sur sa bouche une moue moqueuse permanente. Sa mâchoire et ses pommettes toutes en angles durcissent son visage.