Aller au contenu
les illustrations de réValité
Accueil » Les illustrations de RéValité. À quoi ça ressemble ?

Les illustrations de RéValité. À quoi ça ressemble ?

Je vais m’efforcer sur cette page de vous présenter des illustrations de certaines références que je fais dans le roman. N’hésitez pas à me laisser en commentaires vos requêtes 🙂

Une berlinette

Dans le prologue Gabrielle retape une berlinette puis la teste sur un circuit.

illustration alpine 110
croquis d’une alpine 110, la berlinette que Gaïa retape dans le prologue de RéValité
illustration Léonberg
Portrait de Bouba, le chien d’Alliocha

Un léonberg

Je vous présente Bouba, le chien d’Alliocha.

[…] avec son sourire canin, la langue pendante. Il a un crâne large et un visage sans aucune ride contrairement à beaucoup de chiens de sa taille. Ses oreilles retombent sur les côtés de sa tête et sa magnifique crinière lui donne une allure craquante.

RéValité

Un bureau ambigu

Le bureau ambigu assorti fait à la fois office de coiffeuse et de secrétaire.

RéValité
illustration bureau ambigu
Le bureau ambigu d’une des suite du mas de Gaïa
illustration kyoketsu shoge
croquis d’un kyoketsu shoge dont Gaïa se sert dans RéValité

Un Kyoketsu shoge

Une arme redoutable, le couteau suisse des ninjas.

Je me saisis de son anneau d’une main, enroule la chaîne autour de mon bras et la passe derrière ma nuque pour attraper le couteau-faucille de l’autre.

RéValité

Un Bell 47

Un hélicoptère monomoteur qui a de nombreuses années de service.

— Mais c’est un hélicoptère préhistorique !
— On s’en fout, il vole, sors-nous de là !

RéValité
illustration Bell 47
Croquis d’un Bell 47
Illustration du collier double Y de Gaïa dans RéValité
Dessin pour illustrer le collier de Gaïa dans RéValité

Un collier double Y

Celui-là, je vous le dessine car je l’ai complètement inventé !

[…] Un petit soleil paré d’un diamant au bout d’un pendant plutôt court sublime mon décolleté. L’autre, beaucoup plus long avec à son extrémité une lune ornée d’une perle, met en valeur le profond dos nu de ma robe. En lieu et place de fermoir, une amulette représentant un arbre de vie finement ouvragé en filigrane vient se poser à la base de ma nuque, comme un papillon qui s’apprête à butiner le coquelicot de mon tatouage.

RéValité

Dites-moi quelles autres illustrations vous feraient plaisir…

13 commentaires sur “Les illustrations de RéValité. À quoi ça ressemble ?”

  1. Mon frère m’a conseillé cet article. On a tous les deux aimé RéValité et il avait raison, c’est un plaisir de découvrir ces illustrations

  2. En lisant cet article, j’ai été impressionné par la façon dont les illustrations renforcent l’atmosphère et l’intrigue du roman. Un véritable festin pour les amateurs d’art et de littérature.

  3. Cet article m’a fait découvrir un trésor visuel caché dans les pages de ce roman. Les illustrations sont un complément parfait à l’histoire, ajoutant une dimension visuelle inoubliable.

  4. Les images de ce roman sont comme des fenêtres ouvertes sur un monde fantastique. L’article offre un aperçu détaillé de ces œuvres d’art qui enrichissent l’expérience de lecture.

  5. Un article qui met en lumière la symbiose parfaite entre le texte et les images. Ces illustrations sont bien plus qu’une simple décoration, elles sont une expérience à part entière.

  6. J’ai été littéralement ensorcelé par les illustrations de ce roman. Elles ajoutent une profondeur inattendue à l’histoire et renforcent l’impact émotionnel.

  7. Les illustrations de ce roman sont tout simplement magiques ! Elles donnent vie aux personnages et transportent le lecteur dans un monde visuel captivant.

  8. Un article qui célèbre l’art visuel dans la littérature. Ces illustrations ajoutent une dimension extraordinaire à l’histoire et éveillent l’imagination.

  9. Les dessins qui accompagnent ce roman sont un régal visuel. Une fusion parfaite entre le talent de l’artiste et l’essence même de l’intrigue.

Average
5 Based On 13

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mas de Gaïa